LES AMIS DE LA CROIX GLORIEUSE (A.C.G.L.)

App. 1-7App. 8-14App. 15-16App. 17App. 18-22App. 23-28App. 29-34App. 35-44App. 45-49

Le MESSAGE DU CHRIST

" La Neuvaine de Miséricorde "

35ème APPARITION

Vendredi 5 décembre 1975 à 18 h 45

Il est presque l'heure du Salut, la petite chapelle est pleine de monde; la Joie de Madeleine est si grande quand elle aperçoit la Lumière qu'elle ne peut s'empêcher de crier :

"Voilà la Lumière."

Elle se lève et se rend devant le Saint-Sacrement exposé.

Jésus apparaît les mains tendues vers elle, elle ne voit plus que Lui :

"C'est si beau, quelle douceur inexprimable. Je ne vois plus rien que Jésus d'Amour, je ne suis plus dans la chapelle. Plus rien n'existe, je ne pense plus à rien, je ne sens plus mon corps, je crois qu'il est mort. Quand on est mort, je crois que c'est cela que l'on ressent. Il n 'y a plus que mon esprit uni à Celui de Jésus."

A ce moment Jésus porte la main sur Sa poitrine et dit à Madeleine:

"Dites à haute voix ce que vous allez voir :

De Sa Main gauche Jésus écarte Sa robe, de Sa Poitrine (Jésus sourit, reprend et précise);

De Son Coeur sortent des rayons rouges et blancs. Sa Main droite est tendue vers nous : "Les flammes de Mon Coeur Me brûlent, dit Jésus. Plus que jamais, Je veux les verser à chacun d'entre vous. Voici ce que Je promets à l'humanité tout entière, quand elle connaîtra Mon Message et le mettra en pratique :

- J'adoucirai l'amertume où se plonge l'âme des pécheurs.
- Je multiplierai de grâces l'âme des prêtres et des religieuses, car c'est par elles que doit être connu Mon Message.
- Je garderai près de Mon Coeur les âmes pieuses et fidèles, elles M'ont réconforté sur le chemin du Calvaire.
- Je verserai les rayons de Ma Grâce, au moment où ils connaîtront Mon Message, aux païens et à tous ceux qui ne Me connaissent pas encore.
- J'attirerai à l'Unité de l'Église l'âme des hérétiques et des apostats,
- Je recevrai dans la demeure de Mon Coeur les enfants et les âmes humbles, afin qu'ils gardent une affection spéciale à notre Père des Cieux.
- J'accorderai des grâces de tout ordre à ceux qui, connaissant Mon Message, persévéreront jusqu'à la Fin.
- Je soulagerai les âmes du Purgatoire, Mon Sang éteindra leurs brûlures.
- Je réchaufferai les coeurs les plus endurcis, les âmes glacées, celles qui blessent le plus profondément Mon Coeur.
- Je promets à tous ceux qui viendront se repentir au pied de la Croix Glorieuse, et qui diront tous les jours la prière que Je leur ai enseignée qu'en cette vie, Satan n'aura plus de pouvoir sur eux, et que, pour tout un temps de souillure, en un instant, ils deviendront purs et seront fils de Dieu pour l'éternité.

Mon Père, dont la Bonté est infinie, veut sauver l'humanité qui est au bord de l'abîme. Par cet ultime Message, il faut vous préparer. Sachez que c'est au moment où vous n'y croirez plus, que s'accomplira le Message, car vous ne savez ni le jour ni l'heure où Je reviendrai dans la Gloire."

(Ensuite Jésus reprend sa position normale et dit à Madeleine :)

"Dans vingt jours vous commencerez une neuvaine, elle se terminera le premier vendredi du mois. Je vous dirai chaque jour la prière que Je viens de vous enseigner. Cette neuvaine prolongera l'Année Sainte."

"Dans vingt jours, oui, oh que je suis heureuse..."

(Des rayons rouges et blancs sortaient du Coeur du Seigneur tout le temps qu'Il dictait Ses promesses.)

Ces vingt jours, Madeleine les passe dans l'attente, la prière et le recueillement. Elle comptait les jours "comme une toute jeune fille qui attend son fiancé". Elle se sentait unie à ce Jésus tout Amour, toute Miséricorde. Sa joie est grande, une joie spirituelle qui soulève jusqu'au ciel et qu'elle demande à Jésus de donner en partage à tous les malheureux isolés, incroyants.

Elle n'a pu dormir cette douce nuit de Noël 1975...

36ème APPARITION

Noël 25 Décembre 1975, à 15 h 15, le premier jour.

Madeleine arrive à 15 h à la chapelle. Comme elle sait que Jésus va venir, son coeur bat fort. A 15 h 15, le halo de Lumière se forme au Saint-Sacrement. Madeleine
s'avance, se met à genoux, mais Jésus n'apparaît pas. Elle entend, prononcé d'une voix forte :

"Dieu a parlé aux hommes. Que ceux qui ont la charge du Message entendent Sa Voix. A cause de leur manque de Foi, le monde entier connaîtra de grandes catastrophes, qui bouleverseront les quatre coins de la terre. Ce que vous vivez en ce moment n'est que le commencement des douleurs. L'humanité ne trouvera pas la Paix, tant qu'elle ne connaîtra pas Mon Message, et ne le mettra pas en pratique."

(Puis Jésus apparaît et poursuit ; Madeleine répète :)

"Voulez-vous avoir la bonté de venir ici pendant huit jours de suite. Vous direz une neuvaine que Je vous dicterai chaque jour. Mon Père, dont la Bonté est infinie, veut faire connaître au monde Son Message, pour éviter la catastrophe. Plus que jamais, Je veux verser un flot de Ma Grâce à toutes ces âmes en détresse. Et voici ce que Je promets à chacune de ces âmes quand elles connaîtront Mon Message, et le mettront en pratique."

"Le premier jour."

(A ce moment-là, Jésus porte la main gauche à Son Coeur, Il écarte Sa robe et il en sort des rayons rouges et blancs. L'autre main est tendue vers Madeleine, vers tous, vers le monde. Madeleine répète chaque phrase.)

"J'adoucirai l'amertume où se plonge l'âme des pécheurs."

Puis Jésus dit à Madeleine :

"Dites avec Moi : "Notre Père..." (Jésus le dit en entier tout doucement avec Madeleine.)

"Dites trois fois : "Je Vous salue Marie..." (Madeleine récite seule).

"Dites : Par Ta douloureuse Passion, Seigneur, prends pitié de nous et du monde entier" "Gloire à Dieu au plus haut des Cieux" "Paix et Joie sur la terre aux hommes qu'Il aime."

"Vous direz ceci tous les jours."

"Puis Jésus disparaît.

37ème APPARITION

Le 26 Décembre 1975, à 17 h 15, le second jour

La Lumière, puis le Seigneur apparaît et porte la main gauche sur Son Coeur. De Son Coeur sortent des rayons rouges et blancs. Il écarte Sa robe, Sa main droite est tendue vers le monde. Jésus attendait après chaque phrase que Madeleine répète :

"Le deuxième jour."
"Je multiplierai de grâces l'âme des prêtres et des religieuses, car c'est par elles que doit être connu Mon Message."

Jésus lui dit :

"Notre Père..." (Madeleine poursuit seule.)

Jésus ajoute :

"Dites trois fois : Je Vous salue Marie..." (Madeleine les dit seule.)

Puis Jésus poursuit :

"Par Ta douloureuse Passion, Seigneur, prends pitié de nous et du monde entier. Gloire à Dieu au plus haut des Cieux. Paix et Joie sur la terre aux hommes qu'Il aime." (Ce que Madeleine répète.)

Jésus tend les deux mains vers Madeleine, sourit et disparaît.

38ème APPARITION

Le 27 Décembre 1975, à 17 h 15, le troisième jour.

La Lumière, puis Jésus, apparaissent comme d'habitude. Madeleine se lève, s'avance, s'agenouille et salue Jésus.

"Le troisième jour,

(à ce moment, de Son Coeur jaillissent des rayons scintillants, rouges et blancs)

"Je garderai près de Mon Coeur les âmes pieuses et fidèles; elles M'ont réconforté sur le chemin du Calvaire."

Jésus dit :

"Notre Père..." (Madeleine répète et poursuit seule la prière.)

Puis,

"Je Vous salue Marie..." (que Madeleine continue seule).

Et, comme la veille,

"Par Ta douloureuse Passion, Seigneur, ..." "Gloire à Dieu..." "Paix et Joie..."

"Faîtes le Signe de la Croix."

"Les rayons qui sortent de Son Coeur doivent se répandre sur tous les pécheurs repentants et sur tous ceux qui L'invoquent", commente Madeleine.

39ème APPARITION

Le 28 décembre 1975, à 17 h 15, le quatrième jour

La Lumière apparaît, puis Jésus. Les mains tendues vers Madeleine, Il lui sourit :

"Le quatrième jour."

(comme à chaque fois d'un geste lent, de Sa main gauche, Il laisse apparaître Son Coeur. Aussitôt, il en sort des rayons rouges et blancs; Il avance Sa main droite, la paume en est visible : Madeleine répète ce que Jésus lui dicte :)

"Je verserai des rayons de Ma Grâce, au moment où ils connaîtront Mon Message, aux païens et à tous ceux qui ne Me connaissent pas encore."

"Notre Père...," (Madeleine continue: ("qui êtes aux Cieux...")

"Je Vous salue Marie..." (Madeleine continue seule deux fois, elle oublie le troisième). Ensuite :

"Par Ta douloureuse Passion, Seigneur, ..."

Jésus avance Ses mains, lève les yeux au ciel et dit plus fort :

"Gloire à Dieu au plus haut des Cieux" "Et Paix sur la terre aux hommes qu'Il aime."

Et, regardant Madeleine :

"Faites le Signe de la Croix."

Madeleine reprend ses sens et ses yeux de chair ne voient plus le Christ.

40ème APPARITION

Le 29 décembre 1975, à 18 h 30, le cinquième jour

Madeleine est retardée, mais elle ne se sent attirée comme les autres jours qu'à 18 h 30. Juste en arrivant, elle aperçoit la Lumière. Jésus se présente comme d'habitude :

"Le cinquième jour"

(Les rayons sortent de Son Coeur.)

"J'attirerai à l'Unité de l'Église l'âme des hérétiques et des apostats."

"Notre Père..."

"Je Vous salue Marie..." (trois fois)

Jésus dit les premiers mots de chaque "Je Vous salue Marie" (peut-être en raison de l'oubli de la veille, selon Madeleine). Madeleine continue de répéter :

"Par Ta douloureuse Passion, Seigneur, ..." "Gloire à Dieu...", "Paix et Joie..." "Faites le Signe de la Croix", dit Jésus.

Madeleine répond : "Oui."

"Ses Mains sont retombées tout doucement, Jésus m'a regardée, m'a souri puis a disparu."

41ème APPARITION

Le 30 décembre l975, à 17 h 30, le sixième jour

La Lumière apparaît. Le Christ, Qui a un peu tardé à venir ne Se manifeste que lorsque Madeleine s'est mise à genoux devant la Lumière. De Son Coeur jaillissent les mêmes rayons rouges et blancs. Il tend la main droite vers l'assistance et dit :

"Le sixième jour."

"Je recevrai dans la demeure de Mon Coeur les enfants et les âmes humbles, afin qu'elles gardent une affection spéciale à Notre Père des Cieux."

"Notre Père ..." que Madeleine dit seule ainsi que les trois "Je Vous salue Marie..." "Par Ta douloureuse Passion, Seigneur, ..." "Gloire à Dieu..." "Paix et Joie..." "Faites le Signe de la Croix"

"Peut-être que je l'oublierais si Jésus ne me le disait pas à chaque fois" ajoute Madeleine.

Puis Jésus disparaît.

42ème APPARITION

Le 31 Décembre 1975, à 17 h 15, le septième jour

La Lumière, puis Jésus se présente comme les jours précédents, la main gauche sur Son Coeur, d'où les rayons rouges et blancs sortent, la main droite tendue vers l'assistance.

"Le septième jour."

"J'accorderai des grâces de tout ordre à ceux qui, connaissant Mon Message, persévéreront jusqu'à la Fin."

"Notre Père... Je Vous salue Marie..." (trois fois). "Par Ta douloureuse Passion, Seigneur, ..." "Gloire à Dieu..." "Paix et Joie sur la terre aux hommes qu'Il aime."

Les rayons disparaissent, Sa robe reprend sa place et Ses mains sont à nouveau tendues vers Madeleine.

Jésus lui dit (sans préciser de le répéter tout haut) :

"Dans trois jours, allez dire au magistrat de cette ville que Jésus de Nazareth a triomphé de la mort, que Son Règne est Éternel, et qu'Il vient vaincre le monde et le temps. S'il vous demande qui vous envoie, vous lui direz que c'est Jésus de Nazareth, le Fils de l'Homme Ressuscité. Portez-lui le Message, qu'il en prenne connaissance."

"Dites-lui que Dieu le charge de rendre à l'Eglise la terre dont elle doit devenir la propriétaire."

Madeleine : "Mais je serai mal reçue ?"

Jésus a souri :

"Son apparence sera rude, mais son coeur sera transformé; sa dignité ne le laissera pas apparaître."

Madeleine : "Seigneur, je ferai Votre Volonté."

Jésus disparaît. Le prêtre était absent. A son retour. Soeur B. lui transmet le Message. En réponse, le prêtre, qui ne veut rien faire sans l'avis de l'Évêque, interdit à Madeleine de porter le Message au Maire ("le magistrat de cette ville").

Madeleine avait bien l'intention de transmettre le Message au Maire. Elle note :
"A qui obéir ? au Christ ou à l'Eglise ? C'était la deuxième fois que je désobéissais à Jésus. Monsieur le Curé m'en empêche à chaque fois, mais je sais aussi que l'obéissance a sa valeur..."

Elle est allée à la chapelle et y a retrouvé la paix.

Note : Malgré cette interdiction, Madeleine, accompagnée de Madame A., porta bien le Message au Maire après avoir pris rendez-vous. Il les accueillit fort bien, puis contacta le prêtre. Le soir même, ce dernier envoya les soeurs chercher Madeleine afin de lui manifester leur vif mécontentement à propos de sa démarche auprès de ce magistrat.

43ème APPARITION

Le Premier Janvier 1976, à 17 h 40, le huitième jour

La Lumière apparaît, puis Jésus, qui découvre Son Coeur. En sortent des rayons rouges et blancs. Les rayons rouges, plus nombreux, sont comme du sang qui jaillit d'une source, la Source de Vie. Ils sont vivants, montent légèrement et s'étendent vers le bas, un peu comme des jets d'eau sur une pelouse. Ils se renouvellent sans cesse.

Il lui dit (Madeleine le répète tout haut comme les jours précédents) :

"Le huitième jour."

"Je soulagerai les âmes du Purgatoire, Mon Sang éteindra leurs brûlures."

"Notre Père..." "Je Vous salue Marie..." (trois fois) "Par Ta douloureuse Passion, Seigneur, ..." "Gloire à Dieu..."

Jésus lève Son regard au loin :

"Paix et Joie sur la terre aux hommes qu'Il aime."

et en retirant La main gauche qui était posée sur Son Coeur, les rayons disparaissent ;

"Faites le Signe de la Croix."

Jésus sourit et disparaît.

44ème APPARITION

Vendredi 2 janvier 1976, à 17 h 53, le neuvième jour

La Lumière, puis Jésus apparaît comme d'habitude, découvrant Son Coeur rayonnant.

"Le neuvième jour."

"Je réchaufferai les coeurs les plus endurcis, les âmes glacées, celles qui blessent le plus profondément Mon Coeur."

"Notre Père..." "Je Vous salue Marie..." (trois fois). "Par Ta douloureuse Passion, Seigneur,..." "Gloire à Dieu..." "Paix et Joie..."

"Dites ceci à haute voix : (Madeleine répète après Lui chaque phrase.)

"Je promets aux âmes qui iront se repentir au pied de la Croix Glorieuse et qui diront tous les jours la prière que Je leur ai enseignée, qu'en cette vie, Satan n'aura plus de pouvoir sur eux, et que pour tout un temps de souillure, en un instant, ils deviendront purs et seront fils de Dieu, pour l'éternité. Mon Père, dont la Bonté est infinie, veut sauver l'humanité qui est au bord de l'abîme. Par cet ultime Message, il faut vous préparer."

"Faites le Signe de la Croix."

Puis Jésus baisse Ses mains et lui dit sans préciser de le répéter :

"Sans dire un mot, méditez dans votre coeur les paroles que vous avez entendues. Malgré le temps qui s'écoulera, votre foi doit rester inébranlable."

Jésus lui sourit et disparaît.

Madeleine écrit :

"Voici ces merveilleux neuf jours terminés. Les dernières Paroles que Jésus venait de me dire m'ont laissé croire que je ne Le reverrai pas de sitôt... les mois s'écoulent. Jésus ne paraît plus. Son Message est sans doute terminé.

Mais malgré le Message que Jésus demande d'annoncer au monde et que l'Église est chargée de reconnaître je reste dans la grande paix... 0 Mon Dieu, que Votre Règne arrive, mais faîtes qu'avant, Votre Message se répande au monde entier..."

"Je prie, pour ceux qui doutent, que Jésus les éclaire... Il est toujours présent dans mon coeur, surtout après chaque communion..."

Madeleine prie et fait pénitence pour que s'accomplisse la réalisation du dessein de Dieu.

Puis Gérard est venu à Dozulé.

Madeleine a toujours pensé que c'était Dieu qui l'avait envoyé. Elle a mis toute sa confiance en lui, et lui a confié ses cahiers qu'elle a écrits avec l'aide du Saint-Esprit...

UNE APPARITION POUR GÉRARD

Donc, le vendredi 10 décembre 1976, Madeleine l'a invité à venir à la chapelle. Après vingt minutes de recueillement, elle a vu l'Archange Michel sortir du mur à gauche du tabernacle. Il lui a dit :

"Je vous salue, dites à Gérard que c'est à lui que je m'adresse :

"Gérard, vous qui avez accueilli le Message avec tant d'amour, faites ce que votre conscience vous dictera après chaque recueillement. Vous vous laisserez guider par Dieu. Ne seront pas appelés fils de Dieu ceux qui ne voudront pas écouter le Message."

Madeleine commente :

"J'étais bien dans la chapelle, je ne me suis pas sentie transportée au ciel comme quand Jésus m'apparaît."

Le rôle de Gérard C. à Dozulé

PAGE PRÉCÉDENTE   PAGE SUIVANTE
App. 1-7App. 8-14App. 15-16App. 17App. 18-22App. 23-28App. 29-34App. 35-44App. 45-49

"LES AMIS DE LA CROIX GLORIEUSE" (A.C.G.L.)
FRIENDS OF THE GLORIOUS CROSS
171, rue de l'Université - 75007 PARIS / FRANCE
Permanence : Mardi au Vendredi de 14h à 17h
Tél. : (00 33) 01 47 53 06 23